Au Japon et en dehors du Japon
Au Japon et en dehors du Japon

Le site japonjardin.fr est destiné à tous les amoureux du Japon et particulièrement aux amateurs de nature et d’architecture. Les jardins japonais offrent l’image d’une nature domestiquée. La nature est présente dans l’environnement du jardin, créant ainsi une continuité de l’ambiance du jardin avec un arrière-plan de paysage naturel. Cette présence du lointain a été théorisée par l’art du « shakkeï » ou « paysage emprunté ».

Exemple d'un jardin japonais. Ici au jardin Koraku-en situé à Okayama. Sur étang et plantes japonais, un pont en différents tronçons en bois
Pont zigzag en bois dans le jardin Kōraku-en à Okayama

Promenez-vous à travers le site japonjardin.fr et évadez-vous en observant les nombreuses photographies, plans et dessins de ces jardins de style japonais. Plus d’une centaine de jardins sont à découvrir ainsi qu’une trentaine de villes au Japon.

Vous pourrez naviguer dans le site :

  • soit en découvrant les jardins du Japon par région et par ville (menu défilant à gauche pour les ordinateurs et les tablettes et menu défilant en bas de page pour les portables) et de même pour les jardins en dehors du Japon par pays et par ville (même menu défilant à gauche pour les ordinateurs et les tablettes et même menu défilant en bas de page pour les portables),
  • soit en sélectionnant les jardins par type puis par ville (menu horizontal en haut de page pour les ordinateurs et les tablettes et menu défilant en bas de page pour les portables).

La classification par type de jardins est spécifique à ce site internet. Elle constitue une partie des recherches et est susceptible d’être discutée, par le biais de vos commentaires.

On y distingue ainsi :

Exemple de jardin japonais classé comme jardin de temple bouddhiste : ici le jardin Ryoan-ji situé à Kyoto. Il s'agit d'un jardin sec "karei-sansui" dans lequel il y a du sable ou gravier ratissé et des rochers
Exemple de jardin de temple bouddhiste : Ryōan-ji à Kyōto
Exemple de jardin japonais classé parmi les jardins de sanctuaire shinto. Ici le jardin Heian-jingu situé à Kyoto. On y voit un étang ou lac avec une passerelle - pont en bois
Exemple de jardin de sanctuaire shinto : Heian-jingū à Kyōto
Exemple de jardin japonais classé parmi les jardins publics. Ici le jardin Ritsurin-koen situé à Takamatsu. On y voit un lac avec une île centrale couverte d'arbustes taillés et un pont courbe en bois.
Exemple de jardin public : Ritsurin-kōen à Takamatsu
Exemple de jardin japonais classé parmi les jardins privés. Ici le jardin de la Villa Sengan-en à Kagoshima. On y voit un petit étang entouré de pins, une lanterne en pierre et un petit pont en pierre.
Exemple de jardin privé : Villa Sengan-en à Kagoshima
 
  • dont des jardins en France :
Exemple de jardins japonais en France classé en jardin public. Ici le jardin zen d'Erik Borja près de Valence. On y voit autour d'un lit de gravier ratissé des rochers dressés pour créer un paysage miniature.
Exemple de jardin public : le Jardin Zen d’Erik Borja près de Valence
Exemple de jardins japonais en France. ici le jardin Sekitei d'Eric DAMM à Mulhouse. On y voir un petit étang avec une lanterne japonaise en pierre et des carpes koÏ
Exemple de jardin privé : Sekitei à Mulhouse
  • les jardins de bâtiments publics : musées, hôtels ou administrations au Japon :
  • Vues dans le jardin du musée Nezu
    Exemple de jardin de musée : Nezu Museum à Tōkyō
    Exemple de jardin d’hôtel : Hôtel Tōkōen à Yonago

    Mise à jour : 1er mai 2024