Au Japon et en dehors du Japon
Au Japon et en dehors du Japon

Higo-Hosokawa Teien

Ville de Tōkyō Préfecture de Tōkyō Région du Kantō
Vue générale du jardin japonais Hogo-Hosokawa
Pont Dobashi au Sud-Est du jardin

Description

Le jardin Higo-Hosokawa 肥後細川庭園 a été fondé lors de l’établissement dans la période d’Edo de la résidence secondaire tokyoïte de la famille Hosokawa, seigneurs de la région de Higo dans l’actuelle préfecture de Kumamoto (île de Kyūshū).

Le jardin est aménagé en partie sur une colline à forte pente au bas duquel se trouve un étang. Il s’agit d’un jardin de promenade permettant de faire le tour de l’étang, de le traverser par un petit pont Dobashi en partie Sud et de cheminer parmi les nombreux sentiers sur la pente et de surplomber ainsi l’étang. Plusieurs cascades alimentent l’étang depuis la colline.

Le paysage du jardin, tel que vu depuis la maison Shōseikaku (construite en 1887), est apparenté à la colline d’Arahiyama à Kyōto ainsi que l’a peint à la fin du XIXème siècle le peintre officiel de la famille.

Le jardin a été acquis par l’agglomération de Tōkyō et ouvert au public en 1961. Il est à présent propriété de la ville de Bunkyō. L’entretien du jardin requiert cinq jardiniers en permanence et une dizaine d’employés à temps partiel.

Le jardin Higo-Hosokawa est jumelé avec le Japanischer Garten Kaiserslautern en Allemagne.

Le jardin était appelé Shin-Edogawa-kōen jusqu’en 2017. C’est sous cette ancienne appellation que l’on trouve ce jardin sur les cartes ou moteurs de recherche.

Plan

Plan du jardin japonais Higo-Hosokawa à Tokyo

Galeries de photographies

Vue du jardin depuis le bâtiment Shouseikaku
Vue vers le jardin depuis le bâtiment Shōseikaku où l’on prend le thé

Promenade autour de l’étang.

Les arbres en période automnale.

La technique tsukitsuri de cordages permettant de soutenir les branches des pins est mise en place début novembre jusqu’à mars.

Nocturnes de fin d’année

Le jardin est visitable en soirée fin novembre afin d’admirer les feuillages d’automne, en particulier pour les momiji kōyō (rougissement des érables) sous des éclairages artificiels. Les nocturnes 2022 qui ont eu lieu du 19 au 27 novembre ont connu un très grand succès.

Référence bibliographique

  • Japanese Gardens in Tokyo 2022, Tokyo Metropolitan Government, 2022 : p. 29-30

Lien externe

Vous pourrez consulter le site internet officiel en anglais du jardin Higo-Hosokawa en cliquant sur ce lien.

Mise à jour : 3 janvier 2024