Au Japon et en dehors du Japon
Au Japon et en dehors du Japon

Fukuchi-in

Bourg de Kōya Préfecture de Wakayama Région du Kansai

Description

Le temple Fukuchi-in 福智院 est situé dans la partie Nord de Kōya-san 高野山 sur la route menant au Mausolée Tokugawa. Le temple a été créé il y a plus de 800 ans par Kakuin Ajari et est actuellement le deuxième plus grand temple du Mont Kōya.

Le célèbre paysagiste Mirei SHIGEMORI fut appelé en 1973 pour aménager un jardin dans la cour Nord du bâtiment principal « Yūsen-tei » et un jardin-étang à l’Ouest de la cour « Tōsen-tei », avec un étang dont les berges sont couvertes de dalles scellées dans un mortier rouge et deux îles : l’île de la Grue et l’île de la tortue. Ces travaux furent été achevés fin 1973

En 1974, il fut à nouveau demandé à SHIGEMORI de concevoir un jardin au Sud du bâtiment principal, ce qui donna lieu à deux aménagements différenciés : « Aizen-tei » dédié au  près de l’entrée, avec 15 pierres en référence à la légende chinoise de l’île Hōrai où vivent des immortels immortels, et « Fukuchi-teien », sur le côté Ouest et des damiers alternent des carrés de sables blanc et rouge. Ces travaux débutèrent fin 1974 puis furent suspendus du fait des problèmes de santé de SHIGEMORI qui décéda le 12 mars 1975. Yukio OKAMOTO, qui avait travaillé sur les réalisations de SHIGEMORI, reprit ensuite le chantier qui s’acheva en novembre 1975.

Parmi les œuvres réalisées par Mirei SHIGEMORI figurent sur ce site web trois autres réalisations :

  • les jardins du temple Tōfuku-ji à Kyōto aménagés en 1940,
  • le jardin du temple Zuihō-in à Kyōto aménagé en 1961 et
  • les jardins du sanctuaire shintō Matsunō Taisha à Kyōto achevés en 1975.

Plan

Plan du temple Fukuchi-in à Koya-san dessiné par Clément Keller

Galeries de photographies

La porte de l’accès principal au temple et l’érable rouge et la lanterne dans l’axe de l’entrée.

Le jardins au Sud des bâtiments : Aizen-tei et Fukuchi-teien avec ses damiers alternant les sables de couleurs grise et rouge.

Références bibliographiques

  • Mirei Shigemori, Modernizing the japanese garden, Christian TSCHUMI, 2005 : p. 96-105
  • Japon, Lonely Planet, 6ème édition, 2017 : p. 435

Lien externe

Vous pouvez consulter le site du Fukuchi-in ici.

 

Mise à jour : 17 avril 2024