Au Japon et en dehors du Japon
Au Japon et en dehors du Japon

Tōfuku-ji

Ville de Kyōto – Quartier de Higashiyama Préfecture de Kyōto Région du Kansai

Description

Le nom du temple Tōfuku-ji 東福寺 a été composé à partir des noms des deux temples situés à Nara qui ont servi de modèles à la création du Tōfukuji : « Tō » en référence au Tōdai-ji et « fuku » en référence au Kōfuku-ji.

Les jardins ont été réaménagés en 1940 par Shigemori MIREI 重森三玲 (1896-1975), après que le temple ait été détruit dans un incendie. Ce même paysagiste a dessiné à la fin de sa vie les jardins du sanctuaire Matsunō Taisha à Kyōto.

Le jardinier-paysagiste MIREI a renouvelé l’art des jardins par exemple en intégrant des motifs géométriques, tels les damiers ou les diagonales et en dressant verticalement certaines pierres.

Les première galeries de photographies présentent l’état des jardins du Tōfuku-ji en 2016. Certains jardins secs ont été modifiés depuis.

Parmi les œuvres réalisées par Mirei SHIGEMORI figurent sur ce site web trois autres réalisations :

  • le jardin du temple Zuihō-in à Kyōto aménagé en 1961,
  • les jardins du temple Fukuchi-in à Koya-san aménagés entre 1973 et 1975 et
  • les jardins du sanctuaire shintō Matsunō Taisha à Kyōto achevés en 1975.

Dessin

Dessin du jardin à l'Ouest du Shoin du temple Tofuku-ji à Kyoto par Clément Keller
Jardin à l’Ouest du Shoin

Perspective de l’ensemble du temple

Tableau peint exposé sur le site du Tōfuku-ji montant en perspective les différents bâtiments du temple.
Dessin du temple Tōfuku-ji avec ses nombreux bâtiments et sa galerie couverte Tsūten-kyō reliant les deux parties de l’ensemble

Galeries de photographies

Vues de la grande porte San-mon à l’entrée sud du site et de son bassin de lotus.

Vues de la partie Est du jardin au Sud du Shoin avec les 4 groupes de pierres dont certaines sont verticales.

Vues de la partie Ouest du jardin au Sud du Shoin avec les 5 monticules recouverts de mousse représentant les 5 principaux temples de Kamakura.

Vues du jardin à l’Ouest du Shoin avec ses arbustes en damier.

Vues du jardin au Nord du Shoin avec ses damiers de dalles de pierre et de mousse.

Vues du jardin à l’Est du Shoin avec les sept cylindres de pierre représentant la constellation de la Grande Ourse.

Vues de la galerie-pont couvert Tsūten-kyō franchissant le ruisseau.

Temple secondaire Fumon-in situé à l’Ouest du Tsūten-kyō avec sa cour-jardin Jyorakuan. A l’opposé de la porte d’entrée au temple Fumon-in se trouve le Kaisando Hall. De part et d’autre de l’allée centrale se font face deux types de jardins : côté colline une succession de buissons et au pied un étang, un petit pont de pierre et différentes pierres émergeant de la végétation et de l’autre côté un jardin sec plan avec un subtil ratissage en damiers.

Panorama de la cour du Fumon-in dans le Tofuku-ji à Kyoto

Aquarelle et photographies en automne

Dessin à l’aquarelle et photographies à la saison des « momiji kōyō » en novembre 2023 aimablement mises à disposition par leur auteure Brigitte BROGLIN.

Aquarelle de Brigitte Broglin au Tofuku-ji fin 2013
Aizendō Hall

Photographies des archives de Roland Schweitzer

L’architecte français Roland SCHWEITZER, spécialiste de la construction en bois, s’est rendu au Japon à sept reprises entre 1967 et 2011. Il a ainsi visité le temple Tōfuku-ji au printemps 1993 et au printemps 1999.

Après son décès en 2018, les diapositives de ses voyages au Japon ont été données par sa fille Marie SCHWEITZER à l’Académie d’architecture qui les a déposées au Centre d’archives d’architecture contemporaine de la Cité de l’architecture. Elles ont été numérisées par l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg.

Une partie d’entre elles sont présentées ici avec l’accord de Marie SCHWEITZER et les autorisations des gestionnaires du fonds Roland Schweitzer : l’Académie d’architecture, la Cité de l’architecture et du patrimoine et les Archives d’architecture contemporaine.

Ci-dessous en trois diaporamas, les prises de vue de Roland SCHWEITZER numérisées puis retouchées.

Les principaux bâtiments du temple dont le temple Fumon-in.

Le jardin au Sud du Hojo redessiné par Shigemori MIREI.

Les autres jardins redessinés par Shigemori MIREI.

Vous pouvez accéder aux autres galeries de photographies de Roland SCHWEITZER :

Références bibliographiques

  • Kyoto Gardens, Hoikusha, Kinsaku NAKANE, (1ère édition 1965) 13ème édition 1999 : p. 91, 93
  • Le jardin japonais, Imtraud SCHAARSCHMIDT-RICHTER, Office du Livre, 1979 : p. 77-78 et 197-199
  • Invitation to Kyoto Gardens, Kenzo YAMAMOTO, Suiko Books, 1989 : p. 23 et 56
  • Zen Gardens, Kyoto’s Nature Enclosed, Tom WRIGHT – Katsuhiko MIZUNO 水野克比古, Mitsumura Suiko Shoin, 1990 : p. 36-37
  • Jardins du Japon, Jardins du ciel, Maurice FLEURENT, Edisud, 1993 : p. 11, 24 et 124-125
  • Le jardin japonais, Günter NITSCHKE, Taschen, 1999 : p. 217-220
  • Gardens in Kyoto, Katsuhiko MIZUNO 水野克比古, Suiko Books, 2002 : p. 91-93
  • Mirei Shigemori, Modernizing the japanese garden, Christian TSCHUMI, 2005 : p. 24-33
  • Japanese Stone Gardens, Origins, meaning & form, Stephen MANSFIELD, Tuttle, 2009 : p. 65 et 108-115
  • Jardins japonais, Danielle ELISSEEFF, Nouvelles éditions Scala, 2010 : p. 110-113
  • Les jardins du Japon, Helena ATTLEE, Synchronique Editions, 2010 : p. 130-133
  • Kyoto gardens, Masterworks of japanese gardener’s art, Judith CLANCY, Tuttle, 2014 : p. 136-141
  • Japon, Le Guide Vert, Michelin, 2015 : p. 396
  • Le jardin japonais, Sophie WALKER, Phaidon, 2017 : p. 112, 134-135, 148-151 et 166-167
  • Zen gardens and temples of Kyoto, John DOUGHILL, Tuttle, 2017 : p. 62-67
  • Houses and gardens of Kyoto, Thomas DANIELL, Tuttle, 2017 : p. 76-79
  • Japon, Lonely Planet, 6ème édition, 2017 : p. 317
  • 100 japanese gardens, The best gardens to visit in Japan, Stephen MANSFIELD, Tuttle, 2019 : p. 54-57
  • Japanese Gardens : Kyoto, PIE International, 2019 : p. 127-129
  •  The Art of Japanese Garden, David and Michiko YOUNG, Tuttle, 2019 : p. 88 et 164-165
  • Le fuzei dans les jardins du Japon, Claude LEFEVRE, Les éditions Ulmer, 2019 : p. 77 et 104
  • Le musée des jardins, Phaidon, 2021 : p. 412
  • JAPON, Un voyage en conscience, Steve WIDE & Michelle MACKINTOSH, Synchronique Editions, 2023 : p. 29

Lien externe

Vous pourrez consulter les pages en anglais consacrées au temple Tōfuku-ji en cliquant sur ce lien pour accéder au site Discover Kyoto.

Mise à jour : 21 avril 2024