Au Japon et en dehors du Japon
Au Japon et en dehors du Japon

CHATILLON-EN-MICHAILLE « Au Paradiz’en »

Jardin de sable et plan d’eau devant le pavillon de réception

Description du jardin

A quelques encablures de la Suisse, dans la commune de Chatillon-en-Michaille (voir la carte des jardins japonais en France) ce jardin a été aménagé par Bernard Charbonnel à partir de l’année 2000.

Son créateur, au contraire des compagnons du Tour de France qui réalisent leur chef d’œuvre dans le temps de leur formation, réalisa ici son chef d’œuvre vers la fin de son activité dans le domaine des jardins et de taille des arbres.

La contemplation du jardin d’Adachi au Japon l’inspira pour niveler le terrain dont il disposait et créer les reliefs nécessaires à la composition générale et générer les courbes qui seront agréables à l’œil.

L’organisation spatiale est ingénieuse puisque l’on pénètre par un tunnel dans le jardin et lors de la déambulation, c’est à peine si l’on perçoit encore ce tunnel alors que l’on se déplace sur celui-ci après avoir contourné un pavillon japonais. On rejoint ainsi le point haut du jardin, depuis lequel est aménagée une cascade. Les bassins d’eau et leurs prolongements occupent les deux côtés de la composition générale. Des jardins secs sont flanqués auprès des deux étangs. Au loin, les reliefs montagneux accompagnent le jeu de dénivelés et des monts miniatures, références aux montagnes locales.

Plan

Plan du jardin Au Paradiz’en

Galeries de photographies

Promenade à partir de l’entrée-tunnel du site et vision du premier bassin sec.

Déambulation dans la partie haute du jardin.

Référence bibliographique

  • Les jardins préférés des Français, Stéphane BERN, Flammarion, 2014, pages 244-247

Lien externe

Pour des renseignements pratiques, accédez au site officiel du jardin ici.

Mise à jour : 4 janvier 2024