Au Japon et en dehors du Japon
Au Japon et en dehors du Japon

Villa impériale de Shugaku-in

Ville de Kyōto

Préfecture de Kyōto

Région du Kansai

Description

La villa impériale de Shugaku-in ou Shugaku-in Rikyū 修学院離宮 est située sur une pente du Mont Hiei, au Nord-Est de Kyōto 京都市.

La villa d’origine fut construite entre 1655 et 1659 pour l’Empereur retiré GOMIZUNŌ (1596-1680). Celui-ci rendait souvent visite à son oncle, le Prince TOSHIHITO, à la villa impériale de Katsura. Ceci explique sans doute des similitudes entre les deux villas, particulièrement dans les cheminements et promenades autour des étangs. GOMIZUNŌ avait cherché un lieu d’ermitage pour sa retraite et choisi ce site où se trouvait auparavant le temple Shogaku qui avait disparu au XVème siècle. L’Empereur pouvait alors profiter de cet environnement à l’écart de la ville et se tenir éloigné des troubles politiques et du pouvoir du shogunat TOKUGAWA.

La spécificité de la villa Shugaku-in réside dans le jardin supérieur entourant le vaste étang artificiel Yokuryūchi formé parle barrage d’un ruisseau de montagne constitué d’une longue digue droite. Depuis cet endroit surélevé se présente un panorama exceptionnel sur les collines et montagnes lointaines et sur la ville Kyōto  paysage emprunté ; ce paysage offre un écrin au jardin selon la technique du paysage emprunté « shakkei ».

Trois villas ont été successivement aménagées. La villa du Haut Kami-no-Chaya avec l’étang est la plus remarquable. La villa du Milieu Naka-no-Chaya était à l’origine un temple pour la fille de l’Empereur, la princesse Akenomiya, et fut intégrée à la villa impériale en 1885. La villa du Bas Shimo-no-Chay est aussi célèbre pour le jardin qui l’entoure. De superbes allées bordées de pins relient les trois villas.

L’ensemble du domaine s’étend aujourd’hui sur 54 hectares. L’exploitation des rizières et des terres agricoles en terrasses permettent de préserver la beauté pittoresque du site.

Perspective

Peinture en perspective de la villa Shugaku-in exposée sur le site

Galeries de photographies

Les galeries de photographies sont classées selon le parcours des visites guidées de la Villa.

L’accès au site avec la porte Omote-sōmon et les premières allées menant à la villa du Bas.

Villa du Bas : portail Miyuki-mon et pavillon Jugetsu-kan.

Allées de pins entre les terrasses de rizières.

Villa du Milieu : pavillons Rakushi-ken et Kyoaku-den.

Les paysages dans la montée vers la Villa du Haut.

La villa du Haut et les vues depuis le pavillon Rinun-tei.

Autour de l’étang Yokuryūchi : le pont en bois Kaede-bashi, le pont en pierre couvert de style chinois Chitose, le pavillon Kyusui-tei sur une des îles, le pont en terre, la rive Nishihama le long de la digue et l’extrémité de l’île Bansho’u.

Photographies des archives de Roland Schweitzer

L’architecte français Roland SCHWEITZER, spécialiste de la construction en bois, s’est rendu au Japon à sept reprises. Il aurait ainsi visité la Villa impériale de Shugaku-in en 1976, 1987, 1989 et 1993.

Après son décès en 2018, les diapositives de ses voyages au Japon ont été données par sa fille Marie SCHWEITZER à l’Académie d’architecture qui les a déposées au Centre d’archives d’architecture contemporaine de la Cité de l’architecture. Elles ont été numérisées par l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg. Une partie d’entre elles sont présentées ici avec l’accord de Marie SCHWEITZER et les autorisations des gestionnaires du fonds Roland SCHWEITZER : l’Académie d’architecture, la Cité de l’architecture et du patrimoine et les Archives d’architecture contemporaine.

Ci-dessous six galeries de ses diapositives numérisées puis retouchées.

Les allées de pins.

L’étang de la Villa du haut Yokuryūchi,  le pont couvert Chitose et le pont en bois Kaede-bashi.

Quelques bâtiments dont le pavillon Jugetsu-kan, le pavillon Rinun-tei, au-dessus de l’étang supérieur, et le pavillon Kyusui-tei, recouvert de bardeaux de bois et implanté sur une des deux îles de l’étang supérieur.

Les sentiers, escaliers et ponts en pierre.

Les portes donnant accès aux différentes villas dont Miyuki-in, sur la deuxième ligne des photographies.

Fleurs de cerisiers et feuilles d’érable.

Vous pouvez accéder aux autres galeries de photographies de Roland Schweitzer :

Références bibliographiques

      • Kyoto Gardens, Hoikusha, Kinsaku NAKANE, (1ère édition 1965) 13ème édition 1999 : p. 1
      • The Garden Art of Japan, The Heibonsha Survey of Japanese Art, Volume 28, Masao HAYAKAWA, Weatherhill/Heibonsha, 1973 : p. 11,14-15, 46-47, 80-81, 107-108, 121-122 et 152
      • Le jardin japonais, Imtraud SCHAARSCHMIDT-RICHTER, Office du Livre, 1979 : p. 101-102, 114-115 et 220-221
      • Créateurs du Japon, Le pont flottant des songes, Serge SALAT – Françoise LABBE, Editions Hermann, 1986 : p. 139 et 145
      • Invitation to Kyoto Gardens, Kenzo YAMAMOTO, Suiko Books, 1989 : p. 27 et 56
      • Jardins du Japon, Jardins du ciel, Maurice FLEURENT, Edisud, 1993 : p. 35
      • The Gardens of Kyoto, Chisen, Photographs : Kenzo YOKOYAMA, Seigensha Art Publishing, 2008 : p. 26-29 et 135
      • Jardins japonais, Danielle ELISSEEFF, Nouvelles éditions Scala, 2010, p. 86-89
      • Kyoto Gardens, Masterworks of japanese gardener-s art, Judith CLANCY, Tuttle, 2014 : p. 60-61
      • Japon, Le Guide Vert, Michelin, 2015 : p. 345
      • Le jardin japonais, Sophie WALKER, Phaidon, 2017 : p. 59-61
      • Houses and gardens of Kyoto, Thomas DANIELLE, Tuttle, 2017 : p. 30-35
      • Japon, Lonely Planet, 6ème édition, 2017 : p. 336
      • 100 japanese gardens, Stephen MANSFIELD, Tuttle, 2019 : p. 48-49
      • Japanese Gardens : Kyoto, PIE International, 2019 : p. 148-149
      • The Art of Japanese Garden, David and Michiko YOUNG, Tuttle, 2019 : p. 136-137

Lien externe

Vous trouverez des informations pratiques en anglais sur le site de « Imperial Household Agency » à la page de la « Villa Shugaku-in ».

Sur ce site officiel de la Maison impériale il est possible de réserver des visites guidées des différents monuments : le Palais impérial de Tōkyō, le Palais impérial et le Palais Sentō à Kyōto et les Villas impériales de Katsura et Shugaku-in.

 

Mise à jour : 21 avril 2024